Rechercher
  • bienMassurer

Assurer ses animaux de compagnie

Dernière mise à jour : 19 janv. 2021


Peter Parker alias Spiderman a vite pris conscience que porter un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Posséder un animal de compagnie ne fait pas toujours de nous de super héros mais cela implique pourtant de toutes aussi grandes responsabilités !


Dans quelle mesure l’assurance joue-t-elle s’il provoque des dégâts ?

Si un animal est à l’origine de dommages, c’est la personne qui en a la garde qui en porte la responsabilité. Son « gardien » n’est donc pas nécessairement son propriétaire. De même, lorsqu’un animal est en pension ou confié à un vétérinaire, il est sous leur garde et non plus sous celle de son propriétaire. Les tribunaux peuvent toutefois considérer que le gardien n’en est pas responsable si l’animal lui est confié le seul temps d’une promenade, par exemple.

L’assurance de responsabilité civile, incluse dans la plupart des contrats multirisques habitation, couvre les dommages que l’animal peut causer à des tiers : morsures, vêtements déchirés, par exemple (éventuellement déduction faite d’une franchise, variable selon les contrats). La personne qui garde occasionnellement un animal doit vérifier ce que prévoit son propre contrat d’assurance.

Pour les propriétaires d'animaux dits dangereux, cette garantie prévue dans les contrats multirisques habitation ne sera souvent pas suffisante et il faut alors se rapprocher de son assureur pour envisager une extension de garantie ou la souscription d’un contrat d’assurance spécifique.


L’assurance santé des animaux de compagnie

Les assureurs proposent des assurances spéciales pour les frais vétérinaires qui peuvent prendre en charge les dépenses engagées à l’occasion d’une maladie ou d’un accident. Certains assureurs n'acceptent les animaux que s’ils ont un âge minimum / maximum et l’animal doit être à jour de ses vaccinations. Outre parfois les conditions d’âge, il faut vérifier les plafonds annuels de garantie et les franchises ; les délais de carence , différents pour la maladie ou pour l’accident ; et les exclusions : les opérations de convenance (castration sans indication médicale, par exemple), la chirurgie à visée esthétique (coupe des oreilles, de la queue...), les maladies ou infirmités congénitales, les frais d'identification...


Bénéficiez ici d'une étude personnalisée gratuite et sans engament pour votre assurance habitation et une couverture des frais médicaux de votre animal.

On ne le répètera jamais assez : un animal n'est pas un jouet.

De nombreux animaux de compagnie, subitement devenus encombrants et indésirables, sont abandonnés tous les ans. Livrés à eux-mêmes ou amenés en fourrière, ils seront euthanasiés si personne ne peut les recueillir.

N'achetez pas, adoptez.


La Fondation 30 Millions d'Amis œuvre sur tous les fronts pour défendre et protéger les animaux : aide aux refuges en difficulté, stérilisation des chats errants, sauvetages sur le terrain, plaintes devant les tribunaux, évolution des lois, campagnes de sensibilisation... Pour la soutenir, vous pouvez faire un don en cliquant ici. Grace à la réduction fiscale de 66%, un don de 50 € ne vous reviendra en réalité qu'à 17 €.

24 vues0 commentaire